jeudi 26 novembre 2015

La logique de l'amanite



Je ne vais pas tourner autour du pot très longtemps : l’histoire que je viens de lire ne m’a guère convaincue. J’entends par là que le scénario est un mon sens un peu poussif, qu’il manque cruellement de clarté. Bref, j’ai un peu l’impression que dans ce roman, le premier de l’auteur, on tourne un peu autour d’un pot dont les conteurs sont assez mal définis !!!
Malgré mes promesses de la 4ème  de couverture, on parvient à la fin du livre sans en savoir davantage qu’au début .

Cela étant, tout n’est pas négatif.
D’abord, le roman est court…même pas terrible, ça se lit, et vite.
Et puis, son côté loufoque et décalé donne un peu d’air. Il n’est pas dénoué d’humour. On se surprend à sourire ici ou là…sans se bidonner non plus !!!
Seulement voilà, tout cela reste anecdotique devant un roman bien ennuyeux, sans portée, ni grand intérêt.
Décidément cette rentrée littéraire 2015 est bien décevante à mes yeux !!!
Roman lu  dans le cadre de l’opération les matchs de la rentrée littéraire avec Priceminister.

La logique de l’amanite, Catherine Dousteyssier-Khoze
Grasset, Août 2015
220 pages

4ème de couverture :
Nikonor, érudit snob et acariâtre, vit retranché dans son château, en Corrèze. Il se passionne pour la mycologie (surtout cèpes et amanites) et la littérature.
Au fil des pages, on va découvrir les confidences étranges qu’il nous livre sur sa famille.
Pourquoi voue-t-il une telle haine à sa sœur jumelle Anastasie ? Et qu’est-il advenu de ses proches ?
A propos de l’auteur :
Catherine Dousteyssier-Khoze, née à Clermont-Ferrand en 1973, est franco-britannique. Elle enseigne le français à l'Université de Durham dans le nord de l'Angleterre. Elle est l'auteur de plusieurs essais, éditions critiques et articles sur la littérature française du XIXème siècle. La Logique de l'amanite est son premier roman.

2 commentaires:

  1. C'est un de mes préférés de cette rentrée, je l'ai trouvé vraiment sympa !

    RépondreSupprimer