vendredi 29 janvier 2016

Mrs. Bridge



Il était une fois, dans l’immédiat après-guerre, un charmant couple de Kansas city : India et Walter, Mrs et Mr Bridge…
L’auteur a écrit un dytique autour de ce couple. Mrs Bridge se compose de 108 courts chapitres qui sont autant d’instantanés de la vie centrée sur Madame et à celles et ceux de son proche environnement.
Madame, comme toutes les  femmes de son milieu et de son époque sui son mari, reste à la maison, dirige son personnel, fréquente les femmes de son milieu.
Madame semble lisse, et insipide. Et pourtant, Madame s’ennuie, Madame a ses états d’âme, ses peurs, ses questions existentielles.
Evan S.Connell, dont l’ouvrage est réédité par Belfond dans sa collection Vintage dresse un portrait tout en finesse et en précision d’une femme au travers de situations des plus banales. L’ouvrage prend des apparences d’une chronique sans relief.
Au contraire il est un tableau à la fois drôle et dramatique d’une certaine Amérique avec ses codes et ses usages. C’est tout un mode de vie qui est ici disséqué par un auteur fin observateur, et sachant traduire au plus juste ce qui, le plus souvent, n’est ni étalé ni vraiment exprimé.
Un grand merci aux éditions Belfond et à Babélio l’envoi de ce livre.

Mrs. Bridge de Evan S.Connell, traduit par Clément Leclerc Chez Belfond (coll.Vintage), Janvier 2014 (1ère parution en 1961),360p

Evan S. Connell est né le 17 août 1924 à Kansas City, dans le Missouri. Alors qu'il se destine à une carrière de médecin comme son père et son grand-père avant lui, il interrompt ses études en 1943 pour s'engager dans la Navy et devenir pilote. En 1959, il publie son premier roman, Mrs. Bridge, qu'il dédie à sa sœur et qui connaît un succès retentissant, y compris en France, ou il paraît chez Plon en 1961. Il s'attelle ensuite à l'écriture d'un roman partiellement autobiographique sur une jeune recrue dans l'armée, ainsi que d'un recueil de poèmes. En 1969 paraît Mr. Bridge, qui connaît lui aussi un très grand succès. Objets d'un véritable culte, fréquemment cités par de nombreux auteurs comme une source d'inspiration essentielle, les deux romans seront adaptés au cinéma par James Ivory en 1990, avec Paul Newman et Joanne Woodward dans les rôles des époux Bridge. À cette occasion, Flammarion rassemble Mr. et Mrs. Bridge en un seul volume. Malgré cette reconnaissance, Evan S. Connell mène une vie solitaire, quasi recluse, et reste inconnu du grand public. Et, s'il continue d'écrire, il assure son quotidien frugal en devenant tour à tour facteur, employé du gaz ou conseiller dans une agence pour l'emploi. En 2009, il est nommé au Man Booker Prize pour l'ensemble de son œuvre et reçoit, en 2010, le Robert Kirsch Award décerné par le Los Angeles Times. Evan S. Connell s'est éteint le 10 janvier 2013, à Santa Fe, au Nouveau-Mexique.

Challenge Petit bac chez Enna : Signe ponctuation (ligne 1)

3 commentaires:

  1. A découvrir oui ( billet à venir).

    RépondreSupprimer
  2. Il y a Mr aussi, tu as prévu de le lire?

    RépondreSupprimer
  3. J'ai écrit mon billet hier, et ne vois le tien qu'aujourd'hui. J'ai aimé aussi la finesse de cet auteur que je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer