mardi 14 mars 2017

Albuquerque



Albuquerque, décembre 2001…. Jaimie Ashton occupe un boulot merdique dans un parking, payé des queues de chique. Il est marié à Jacky ; enfin, marié, c’est vite dit. Il l’aime autant qu’elle le déteste. Il faut dire qu’il n’est plus aussi appétissant qu’il y a dix ans.
Il y a dix ans, justement, ils étaient encore Damian et Eva, à New-York ; et les dollars coulaient à flot.
Mais aujourd’hui le temps presse ;il a vu surgir la Pontiac….

Albuquerque, c’est l’histoire d’une fuite à tombeau ouvert avec une femme qui le déteste mais dont le destin est scellé au sien. D’Albuquerque à la cité des anges où il doit retrouver les hommes du programme fédéral de protection des témoins qui jadis leur ont redonné une nouvelle virginité.

Albuquerque c’est aussi l’histoire d’un amour qui s’étiole, un amour non partagé, d’un destin non accompli.

Dominique Forma mène son affaire tambour battant. Il instaure un climat de tension qui va crescendo au dénouement incertain. Ce quasi huis-clos donne au lecteur l’assurance d’un fort bon moment en sa compagnie.

Albuquerque de Dominique Forma, chez La manufacture de livre (Janvier 2017,170 pages)


Dominique Forma est un réalisateur, écrivain, critique de cinéma et historien de cinéma français.

Titulaire d'une maîtrise en économie et d'un diplôme d'études cinématographiques obtenu à la Nouvelle Sorbonne en 1981, il est chanteur et auteur des chansons des groupes Sweet Lips et Candice Candy. Animateur à Radio FMR dès 1982, il devient photographe professionnel et collaborera jusqu'en 1988 avec Marc Dorcel.

Dans les années 90, il travaille comme compositeur pour les films américains L'Extrême Limite de James B. Harris et Meurtre à Alcatraz de Marc Rocco.

En 2001, il réalise le film La Loi des armes avec Jeff Bridges.

 Pour le challenge d'Enna, catégorie Lieu (ligne 1)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire