dimanche 22 avril 2018

La chambre des merveilles


Louis a 12 ans, il vit avec sa mère Thelma qui l’élève seule, par choix. Il a une grand-mère qu’il dore, mais que sa mère fuit un peu…Thelma ne vit que pour son travail, et n’a guère le temps d’écouter Louis, qui justement, avait ce jour-là quelque chose à lui dire…Sauf que, Louis se fait renverser par un camion, et se retrouve sur un lit d’hôpital entre la vie et la mort.

A la maison, sous son matelas, un petit carnet dans lequel Louis confie ses rêves les plus fous…la chambre des merveilles !

Et voilà Thelma dont la vie est bouleversée, et qui trouvant le précieux objet, se promet de tout réaliser, pour Louis.

Cela donne une série d’aventures à la fois pleine de d’émotions, de rythme, de drôleries et de sourires.

L’autre intérêt de ce" bonbon acidulé" réside dans la diversité des points de vue qui donne encore plus de rythme, et ajoute de la fantaisie  alors qu’objectivement, la situation est grave pour Louis comme pour Thelma.

D'ordinaire,je suis assez peu attirée par les livres dits" feel good", autrement dit, le livre un peu facile sensé vous faire du bien, plein de bons sentiments.
Oui, mais voilà, parfois, le temps manque un peu, l’énergie et la concentration aussi, mais l’envie de lire est bien là, je dirais même fortement là !

 Je ne sais pas, aujourd’hui, si à moyen terme  son souvenir sera aussi vivace et son sillon aussi marqué, mais sur le moment, il aura parfaitement rempli son rôle.

La chambre des merveilles de Julien Sandrel chez Calmann-Lévy (Mars 2018, 2372 pages)


Julien Sandrel est né en 1980 dans le sud de la France, est marié et père de deux enfants. Aujourd’hui, il réalise enfin son rêve d’enfant en publiant son premier roman, La chambre des merveilles.

1 commentaire:

  1. Il ne m’attirait pas mais les chroniques sont plutôt favorables.

    RépondreSupprimer