samedi 6 février 2016

Le pique-nique des orphelins



Cela commence assez mal…Une mère un peu fantasque abandonne ses trois enfants sur une fête foraine.
C’est ainsi que nous allons suivre sur une période de quarante années, de façon alternative, et selon le points de vue de différents protagoniste, cette  famille pour le moins éclatée, et dont le devenir des membres découle inéluctablement de l’épisode inaugural.

Ceci est le second roman de Louise Erdrich dont j’ai par ailleurs pu déjà apprécier la plume et l’univers indien avec Dans le silence du vent.
Face à trois autres ouvrages de référence de l’auteur (que je n’ai pas encore lus), cette nouvelle traduction va sans doute faire un peu pâle figure. Pas tant dans l’écriture que dans la force d’une histoire, certes intéressante, mais au final un trop bancale à mon goût, et surtout peuplée d’individus qui n’engagent guère à quelque attachement.
L’histoire, à mon sens est un peu "tirée par les cheveux». Passée la seconde partie de l’ouvrage, tout cela s’étire en longueur. La multiplication des points de vue n’approfondit pas le propos ; d’autant qu’un des personnages a été presque totalement occulté. C’est à peine que l’on apprend, succinctement ce qui est advenu de lui. Et je trouve cela dommage.
J’ai apprécié l’écriture de Louise Erdrich, qui avec le temps, et l’expérience a gagné en précision, et en finesse. Et j’aurai plaisir à me plonger dans ses autres "grands ouvrages".

Un grand merci aux éditions Albin Michel pour l’envoi de ce livre, et pour leur confiance.

Le pique-nique des orphelins de Louise Erdrich (paru en 1988 sous "La branche cassée", nouvelle traduction d’Isabelle Reinharez chez Albin Michel, collection Terres d’Amérique, 470 p (Janvier 2016)

Considérée comme l'un des grands écrivains américains contemporains, Louise Erdrich est l'auteur d'une œuvre majeure, forte et singulière, avec des romans comme Dans le silence du vent, La chorale des maîtres bouchers, Ce qui a dévoré nos cœurs ou La malédiction des colombes. Récompensée par de nombreux prix littéraires, elle a été distinguée en 2012 par le prestigieux National Book Award et, en 2015, par le Library of Congress Award.

Tous ses livres sont publiés aux éditions Albin Michel.

2 commentaires:

  1. j'ai aimé cette lecture sans aucun bémol.

    RépondreSupprimer
  2. Pas trop tentée et je ne sens pas ton enthousiasme

    RépondreSupprimer