mercredi 15 octobre 2014

Du sang sur la Baltique



Retrouvons Thomas, notre inspecteur, aidé de Nora qui ne boude pas son plaisir pour donner un coup de main à son ami ; ce qui lui change un peu les idées, alors qu’elle traverse une passe un peu difficile avec son mari.

La bonne société suédoise passe son été sur l’eau entre régates, réceptions, et mondanités en tout genre. Seulement voilà, les choses se gâtent un peu. La fête est finie. Il va bien falloir comprendre ce qui s’est passé.

Viveca Sten rentre de plein fouet dans ce milieu clos, qui a ses codes, et ses petits arrangements. Avec méthode, et mesure elle fait avancer son lecteur, non sans le perdre de temps à autre, pour le faire arriver à une vérité que l’on voir difficilement venir  à l’avance.

Ayant lu son premier opus,La reine de la Baltique, j’ai le sentiment que le second gagne en complexité. Les  personnages se font plus travaillés, les annexes sont plus consistantes pour davantage perturber le lecteur. Viveca Sten n’est pas un auteur tgv ; elle prend le temps d’installer son affaire ; mais les chapitres courts donnent un dynamisme bienvenu.

Certes j’ai lu des policiers redoutablement plus efficaces et consistants. Il n’empêche que celui-là m’a donné d’excellents moments de détente ; ce qui était le but recherché !!
 

Du sang sur la Baltique, Viveca Sten
Albin Michel, Septembre 2014
375 pages.



4ème de couverture :

Par une belle journée de juillet, une foule impatiente assiste au départ du Tour de Gotland, la plus importante régate d’Europe du nord. Mais le voilier qui fait la course en tête abandonne soudainement. Son skipper, le vice-président de la prestigieuse Royal Swedish Yachting Society, vient d’être abattu. Et si cet avocat très médiatique, père de famille respectable, n’était pas celui que l’on croit ?

Maîtresse bafouée, concurrent jaloux… la liste des suspects s’allonge au fur et à mesure d’une enquête délicate où l’inspecteur Thomas Andreasson  tente de percer à jour une élite mondaine prête à tout pour sauver les apparences. Même à tuer une seconde fois...
A propos de l’auteur :

Viveca Sten vit près de Stockholm avec son mari et leurs trois enfants. Après une brillante carrière juridique, elle s'est lancée dans l'écriture. Sa série, qui met en scène l'inspecteur Andreasson et l'avocate Nora Linde sur l'île de Sandhamn, compte déjà 5 tomes. Succès phénoménal en Suède et dans le monde, la série est publiée dans une quinzaine de pays et vient d'être adaptée en série pour la télévision suédoise.

Comme ses héros, l'auteur possède une vieille maison familiale sur l'île de Sandhamn et y a passé tous les étés de sa jeunesse.


 Pour le challenge de Calypso autour du mot Sang.




1 commentaire:

  1. Un bon polar te déçoit rarement. Je n'ai jamais lu cet auteur.

    RépondreSupprimer