samedi 21 avril 2012

La guerre d'Alan


 

Comme pour le photographe, La guerre d’Alan s’inspire de la réalité. Ici, l’auteur relate les souvenirs d’Alan Ingram Cope avec lequel il fut ami durant les 5 dernières années de sa vie.
Petite et grande histoire d’un soldat américain ; non pas sous l’angle historique pur, mais tout simplement à la manière artisanale au seul moyen de la parole du concerné.
Cela donne un ouvrage à l’expression simple, un peu enfantine parfois. Le graphisme est travaillé, et, présente un aspect « vieilli », aux couleurs sépia qui donne une certaine pertinence au caractère mémoriel de l’ouvrage.
C’est agréable à lire et à consulter ; à la fois divertissant et instructif ; ni trop sérieux ni trop guimauve.





 
La guerre d'Alan, Emmanuel Guibert
 L'Association (23 octobre 2009)
300 pages

 
4ème de couverture :
Lorsque Emmanuel Guibert rencontre Alan I. Cope sur les plages de l'île de Ré, il ne se doute pas qu’il consacrera douze ans de sa vie à cet homme extraordinaire et humble, qui, comme nombre de jeunes américains de son époque, fut enrôlé dans l'armée et traversa l'Europe pour y faire la guerre. Emmanuel Guibert a patiemment enregistré Alan lui racontant son périple, la vie de soldat et les à-côtés de la guerre, loin de la violence des combats. On le suit au gré de ses voyages en France et en Allemagne, de ses rencontres, amicales et littéraires qui auront une influence déterminante sur sa vie d'adulte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire