vendredi 16 août 2013

L'Apartheid


« J’ai adopté pour idéal une société démocratique et libre où tout le monde vivrait ensemble dans la paix et avec des chances égales. J’espère vivre pour la conquérir, mais c’est aussi un idéal pour lequel je suis prêt, s’il le faut à mourir. » (Rivonia, 1964)

Mandela  a 44 ans, il avoué, et en même temps engagé au sein de l’ANC. La justice l’a ferré, elle ne le lâchera plus….

Ici sont réunies ses deux plaidoiries qu’il prononça pour sa défense au cours de ses deux procès. Il en sortira libre….à 75 ans !!

N’allez donc pas chercher dans ces deux textes la moindre trace de sentiments, des confidences personnelles, ou quelconque effet de style. Non, deux textes extrêmement formels, assez froid…Mais d’une clarté extraordinaire. Tout Mandela est dans ces 100 pages, son combat, ses valeurs, et sa méthode sont ici.

Les mots sont simples, et si forts.On les lit d'une traite ,presque en apnée tant l’engagement de cet homme pour la cause de son peuple est total , inconditionnel.



Sa volonté, et sa détermination sont inébranlables. Et l’on comprend ce qui l’a fait tenir durant toutes ses années de détentions, et ce qui lui a permis d’aller au-delà de tout cela.

« Quel que soit le verdict, la Cour peut être assurée qu’après avoir purgé ma peine je continuerai d’écouter la voie de ma conscience. Je serai toujours bouleversé par la haine raciale et je reprendrai la lutte contre les injustices jusqu’à ce qu’elles soient définitivement abolies » (Prétoria, 1962)

50 ans après ces paroles,  les choses ont changé en Afrique du Sud, cela a mis du temps, mais elles ont changé. 


L’Apartheid, Nelson Mandela
Les éditions de minuit, 1965
115 pages


 Pour l'Afrique du Sud dans  le challenge d'Alexandra .

Aucun commentaire:

Publier un commentaire