mercredi 21 août 2013

Le sable était brûlant


« Il y avait toujours quelque chose à fuir dans ce pays. »

Waouhhhh . Le moins que je puisse dire, c’est qu’il faut s’accrocher dur pour lire cet excellent polar ; avoir le cœur accroché, mettre sa moralité dans sa poche et le mouchoir dessus, et ses cordes vocales en berne car l’envie de hurler se fait sentir plus d’une fois….

Bienvenue en Afrique du Sud contemporaine, post apartheid, dans ce pays bouffé jusqu’au trognon par la corruption, où l’épidémie de SIDA explose, et l’on pense (encore) extirper le mal en refourguant ses virus à une vierge que l’on sacrifiera au nom des coutumes Zoulous, dirigé par des politicards  pourris jusqu’à la moelle et encadrant une police encore plus pourrie,  où les anciens mercenaires reprennent du service….

Vous en voulez encore ?

Il faut avoir le cœur accroché, et pourtant, c’est aussi la main qui s’accroche à ce livre. Car aussi percutant, et incisif soit-il,  avec ses personnages immondes, cette gamine que l’on voudrait extraire manu-militari de ce bourbier, malgré la violence ambiante qui règne, ce livre est un régal à lire.

Les chapitres courts donnent un rythme parfait, le style colle aux personnages et à la situation, les évocations et les images réalistes.

Suspense garantie, dépaysement total, frissons garantis.
Et en plus, je ne vous ai  absolument rien dit de l’histoire. Trop forte !!!!

Encore une fois le redoutable Bernard Poirette a visé juste. Il vient de rentrer de vacances, et hélas ses bons conseils de lecture avec !!!!


Le sable était brûlant, Roger Smith
Calmann- Levy, Mars 2013
344 pages





4ème de couverture :

Accusé du meurtre de sa femme et de ses enfants lors d’un attentat déguisé en accident de voiture, Robert Dell comprend qu’il est victime d’un coup monté par le pouvoir et sent que c’est à sa vie qu’en veut Inja Mazibuko, le flic et chef zoulou qui l’a arrêté. Désespéré, il s’attend au pire lorsqu’il est brutalement kidnappé par l’être qu’il déteste le plus au monde, son propre père, un ancien mercenaire de la CIA bien décidé à le sauver et à rendre justice lui-même. Commence alors une traque infernale à travers une Afrique du Sud où la violence côtoie la misère et l’archaïsme tribal. Dans sa quête de vengeance, Dell croisera le chemin de la jeune Sunday, prête à tout pour échapper au mariage forcé auquel elle est destinée, et de Disaster Zondi, ancien flic rattrapé par son passé sanglant.

A propos de l’auteur :

Auteur de Mélanges de sangs (Deutschen Krimi Preis de 2010) et de Blondie et la mort, Roger Smith a grandi à Johannesburg avant de s’installer au Cap, où il a rencontré sa femme, originaire du ghetto des Flats.


 Pour l'Afrique du Sud dans  le challenge d'Alexandra .





Aucun commentaire:

Publier un commentaire