lundi 10 mars 2014

Mendelssohn/ Mozart /Schubert


Félix Mendelssohn (1809 – 1847)
Ouverture Das Märchen von der schönen Melusine

Belle entrée en matière avec l’exécution de cette courte œuvre dans la quelle Mendelssohn s’inspire de la légende poitevine et des contes de Mélusine. L’auditeur se laisse emporter par la poésie qui se dégage. Wagner en aurait tiré son leitmotiv de l’or du Rhin ; c’est dire….


Wolfgang Amadeus Mozart (1756 - 1791)
Transcription pour harpe du concerto pour piano n°19 en fa majeur, K459, par Xavier de Maistre

Concerto connu de Mozart, mais pas des plus joués, son adaptation pour la harpe surprend à premier abord, mais attise la curiosité du mélomane tant le répertoire pour la harpe est réduit. Cela étant, malgré les qualités d’interprétation indéniables de Xavier de Maistre, malgré toute la sensibilité qu’il y met, il n’en reste pas moins une impression de son métallique qui a totalement disparu lors des 2 bis pour solo de harpe généreusement offert par le soliste à l’issue de son concerto. L’orchestre, rondement mené , a parfaitement joué sa partition, mais la transposition m’a un eu décontenancée, et un peu laissée sur ma faim.

Franz Schubert (1797 – 1828)
Symphonie n°4 en ut mineur D.417, Tragique

Qualifiée de tragique par le compositeur lui-même, mais qui à l’entendre n’a pas grand- chose de tragique. Il n’en reste pas moins que Roberto Rizzi Brignoli  en a donné une interprétation émouvante qui m’a laissée une grande impression, alors que je ne suis pas une grand fan de la musique symphonique de Schubert

Xavier de Maistre, harpe
Roberto Rizzi Brignoli, direction

Aucun commentaire:

Publier un commentaire