mercredi 9 juillet 2014

Parenthèse



Tous les chemins mènent à Rome, dit l’adage… oui, sauf que là, c’est l’inverse, Louis n’y parviendra jamais.
Dans ce court roman que l’on pourrait qualifier de nouvelle, Louis passe 96 pages à errer de gare en gare, à passer d’un train à un autre, s’imposant en quelque sorte comme un répit avant d’être rattrapé par la vie qui le rappelle à Paris.

Parenthèse est une succession de rencontres, de paysages, de situations. En réalité il ne s’y passe pas grand -chose, mais l’écriture emporte le lecteur dans de voyage du rail où les pensées de Louis viennent s’intercaler avec le quotidien.

Petit livre que l’on choisit comme ça, un peu par hasard parce qu’il est sur le présentoir alors qu’on ne sait rien de son auteur, Parenthèse séduit par son charme un peu désuet, et son côté hors du temps qui offre au lecteur une parenthèse bienvenue à son quotidien souvent trop accaparant.

Parenthèse, Julie Toso
L’harmattan, décembre 2013
98 pages


4ème de couverture :

Un homme prend place à bord du train Paris-Rome pour un banal voyage d'affaires. Il ne se doute pas qu'il n'arrivera jamais à Rome. Rattrapé dans la nuit par une terrible nouvelle, il va commencer une errance entre les gares de Florence et de Paris ponctuée de rencontres insolites entre passé et présent. Un rail-story dans lequel le paysage se brouille dans la vision tourmentée du personnage. On suit ses déambulations dans les limbes des gares en un temps supendu où jours et nuits se confondent.
A propos de l’auteur :

Julie Toso est née à Nancy en 1978. Elle a vécu en Italie, à Florence, où elle a étudié les langues et littératures japonaises et portugaises. Elle vit aujourd'hui à Paris.
Parenthèse est son premier roman.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire