lundi 5 février 2018

Remonter la Marne



A priori, remonter la Marne, à la marche, jusqu’à sa source sur le Plateau de Langres n’a rien de très glamour. La Marne est une rivière, certes légèrement plus longue que la Seine qui ne fait pas rêver comme la Loire, majestueuse et ponctuée de châteaux qui sont des trésors nationaux. Le plateau de Langres, plus connu des rubriques météo que touristiques  n’est pas non plus un endroit qui suscite le fantasme.

Jean Paul Kauffmann l’a fait ; sans vraiment s’appesantir sur ses motivations d’ailleurs.

Les villes et bourgades se succèdent au rythme du pèlerin. Le temps s’étire lentement, mais sans aucun ennui. En fait, on en apprend beaucoup des lieux et des hommes. Jean Paul Kauffmann convoque notre histoire à chaque étape, et y mêle les femmes et les hommes croisés sur son chemin.

Délaissant l’agitation parisienne, et l’actualité immédiate, Jean-Paul Kauffman remonte à contre- courant le temps et l’espace, et incite le lecteur à faire de même. Il nous montre une France un peu méconnue, des pays attachants, des habitants taiseux, généreux et discrets qui gagent à ête connus.

J’ai pris un plaisir certain, remonter la Marne, à me poser un temps , le temps ce cette lecture hors du temps ; M’extraire de l’agitation littéraire inéluctable à chaque rentrée littéraire, où la nouveauté chasse sans vergogne , "la vieillerie" d’hier reléguée sur l’étagère des reliques.

En remontant la Marne de Jean-Paul Kauffmann, chez Fayard, Février 2013,265 pages), Livre de poche (Mai 2014,320 pages)

Journaliste au Matin de Paris dès 1977, puis grand reporter à L'Événement du Jeudi, Jean-Paul Kauffmann ( né en 1944) est enlevé à Beyrouth, Liban avec Michel Seurat le 22 mai 1985 et libéré trois ans plus tard, le 4 mai 1988.

En 1994, il crée la revue L’Amateur de cigare. Écrivain, il a publié L’Arche des Kerguelen (Flammarion, 1993) ; La Chambre noire de Longwood (La Table Ronde, 1997) qui a reçu le Prix Fémina essai, le Prix Roger Nimier, le Grand Prix Lire-RTL, le Prix Jules Verne et le Prix Joseph Kessel ; La Lutte avec L’Ange (La Table Ronde, 2001) et 31, allées Damour - Raymond Guérin 1905-1955 (La Table ronde / Berg international, 2004).

En 2002, Jean-Paul Kauffmann reçoit le Prix de littérature Paul Morand remis par l’Académie française.

Amateur de vins de Bordeaux il a publié plusieurs ouvrage sur ce sujet.

Il reçoit le Prix de la langue française 2009 pour l'ensemble de son œuvre.

Le prix littéraire de la fondation Prince Pierre de Monaco 2012, qui couronne un écrivain d’expression française de renom pour l’ensemble de son œuvre, a été attribué à Jean-Paul Kauffmann.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire