lundi 1 septembre 2014

Au coeur des ténèbres ( BD)



Ce roman graphique est librement adapté ( dixit l’éditeur) du chef-d’œuvre de Joseph Conrad ( si tant est que l’on puisse avoir une définition objective de ce que peut-être un chef-d’œuvre)…..

J’ai toujours redouté de lire ce soi-disant chef d’œuvre ; je me méfie  d’une part de ce qu’on l’on qualifie (souvent avec un certain snobisme) de chef d’œuvre, et d’autres part des classiques.

J’ai préféré m’aventurer avec prudence avec l’ouvrage par le biais de la BD. Si le graphisme ne souffre d’aucune remarque, même si la palette de couleurs choisies donne un aspect très lugubre, voir terrifiant au contenu.

C’est sans aucun doute l’histoire qui m’a laissée complétement sur les rives du fleuve sans que je me sente vraiment embarquée au cœur de la jungle, ni en phase avec des personnages dont j’ai eu le plus grand mal à cerner leur rôle dans cette histoire.
Bref, il semblerait que je n’ai pas réellement compris de quoi il s’agissait.
Est-vraiment grave ?

Je n’avais pas envie de lire l’œuvre originale, je n’en ai pas plus envie maintenant. Je dirais même que la BD m’a sans doute,  et pour de longues années, passé l’envie de me forcer à lire l’original… ce chef d’œuvre, parait-il !!!


Au cœur des ténèbres, Miquel & Godart
Editions Soleil, Mars 2014
100 pages



Présentation :

« J’irai là. » rêve le jeune Charles Marlow en pointant son doigt vers l’Afrique,loin de se douter qu’il s’y rendrait à l’âge de vingt ans. Missionné par une compagnie de commerce colonial pour retrouver un certain Kurtz, Marlow s’embarque, plein d’illusions, dans ce voyage au Congo : une descente aux enfers...
A propos des auteurs :
 Miquel
Né en 1970, il a été, pendant 15 ans, journaliste et photographe spécialisé dans le voyage en France et à l’étranger. C’est de retour d’un de ces reportages qu’il croise, en 1996, Nicolas Tackian, avec lequel il décide de partager son goût de l’écriture. Dans un premier temps, il produit des scénarii de courts et longs-métrages. Par la suite, il co-scénarise plusieurs séries BD avec Nicolas Tackian aux Éditions Soleil Les Insurgés d’Edaleth, L’Anatomiste, Kookabura Universe T.5. Il poursuit dans le monde des bulles internationales avec l’espagnol Mike Ratera sur Bad Legion. En ce début d’année 2007, il co-scénarise BLACK BANK dans la collection XII septembre.

Godart
Dessinateur

Pour le challenge de Calypso autour du mot Coeur.
 



1 commentaire:

  1. Je ne l'ai pas lu non plus et n'y pense pas le matin en me rasant !

    RépondreSupprimer