dimanche 12 juillet 2015

Poussière rouge



Avant toute chose, le lecteur doit savoir que cet ouvrage n’est pas un essai historique (il existe des traductions en français des travaux de la commission en question), mais d’un roman.
Aussi l’auteur s’appuie sur un fond de vérité qu’elle immerge dans des lieux fictifs, avec des personnages fictifs pour bâtir une histoire qui pourrait être plus vraie que nature.
  où Gillian Slovo fait fort, c’est qu’elle parvient à recréer une situation crédible de part en part, en y ajoutant, une part de romanesque.

Comme cela existe dans de nombreux pays en proie aux conflits, et exactions, la commission Vérité et Réconciliation est une forme de confessionnal où l’on vient y "avouer " publiquement  ses actes, et y exprimer ses souffrances dans le but de faire face à son passé d’une part, et de retrouver dignité de l’autre. Une sorte de transition entre un avant que l’on souhaiterait ne plus voir se reproduire, et un après à reconstruire entièrement.

Tout cela parait simple… la réalité est tout autre. C’est ce que démontre Gillian Slovo au travers de ses personnages  et de ses situation sans parti pris ni manichéisme. Elle s’attache tout simplement à monter la complexité de l’être humain, et sa difficulté à sortir de son emprisonnement idéologique. La vérité  est un idéal volatil et insaisissable. On ne peut jamais complètement expurger le passé.

Poussière rouge, Gillian Slovo
Christian Bourgois, Septembre  2000
400 pages
4ème de couverture :
Ben Hoffman était sans doute la seule personne capable de convaincre Sarah Barcant de quitter son poste de procureuse à New York pour revenir en Afrique du Sud, dans la petite ville de Smitsrivier, ainsi qu'Alex Mpondo, l'ancien " terroriste ", élu député en 1994.
Tous reviennent dans la ville de leur passé, pour se présenter devant la Commission Vérité et Réconciliation ; Dirk Hendricks a déposé une demande d'amnistie pour avoir sauvagement torturé Alex Mpondo que défendra Sarah Barcant.
Mais la vérité que tous recherchent ou redoutent est-elle accessible ? Pourtant la réconciliation, pas celle des individus mais celle de la nation toute entière, déchirée par un demi-siècle d'apartheid, est à ce prix. Et quelle vérité plus tragique encore se cache derrière les souvenirs douloureux et maladroits ?

A propos de l’auteur :
Gillian Slovo est la fille de Joe Slovo, ancien responsable du Parti Communiste sud-africain, avocat de Nelson Mandela en 1964, et nommé Ministre en 1994, après trente ans d'exil. Elle est aussi la fille de Ruth First, tuée par les services secrets sud-africains du Mozambique, qui fut l'héroïne du célèbre film A World apart. Gillian Slovo vit actuellement à Londres. Poussière rouge est son neuvième roman.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire