mercredi 5 septembre 2018

Il est déjà demain


« Je ne suis pas un congolais typique. Je l’ai dit ailleurs, je suis un SIF, un Sans Identité Fixe. Ce livre est précisément une tentative de réponse au flou de ma généalogie »
« Le métis est un être ballotté entre plusieurs familles, qui appartient à trois tribus : celle de sa mère, celle de son père, celle des métis. »
« Les parents des métis sont des précurseurs qui piétinent les frontières. »

C’est alors que le gouvernement congolais (pour lequel l’auteur travaille à l’époque) souhaite donner la priorité aux enfants du pays, ce dernier demande à l’auteur de prouver sa filiation et ses racines congolaises.

Pour Henri Lopes l’affaire n’a rien de simple, car métis, porteur d’un nom à consonance portugaise a des ascendances multiples, et contre toute attente, est né au Congo, mais l’autre Congo, celui de l’autre côté du fleuve.

Ce livre est le rassemblement des souvenirs de ‘auteur, de tout ce qui l’a forgé, bâti. De ses origines multiples, il a su tirer le meilleur et l’apporter au service des français comme enseignant, des congolais comme responsable de l’enseignement de son pays indépendant depuis peu, et de la communauté internationale à l’Unesco.

Il est déjà demain, est donc le reflet d’une vie incroyablement riche, de ses combats engagés pour l’indépendance et la construction d’un pays. C’est aussi, et surtout une réflexion constante de ce que représente le métissage pour l’auteur, de ce que cela lui a apporté, et ce que cela lui a demandé de lutte et d’obstination pour être respecté et reconnu.

Ce livre est également le reflet d’une époque : la décolonisation de l’Afrique, la construction. Il montre les errements, les doutes et les espoirs d’un continent ; la richesse et les potentiels de sa population.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture pour ce qu’il apporte d’éclairage sur cette époque, pour le témoignage précis et objectif (me semble-t-il). Henri Lopes manie une langue riche dans un style un tantinet désuet qui donne à l’ensemble un petit côté rétro bien agréable.

Une bien belle découverte !

.Je remercie les éditions Lattès et Netgalley pour l’opportunité de lecture.

Il est déjà demain d’Henri Lopes, chez JC Lattès (Septembre 2018,350 pages)

Henri Lopès est né à Léopoldville en 1937, chef-lieu de l'ancien Congo belge, maintenant la République démocratique du Congo. Il passe ses années d'écolier à Brazzaville et Bangui et séjourne de 1949 à 1965 à Paris et Nantes. Il finit en 1963 ses études à la Sorbonne pour y devenir professeur. Il est membre de quelques associations d'étudiants africains. Après son retour au Congo, il est professeur d'histoire à l'École normale supérieure d'Afrique Centrale à Brazzavile jusqu'en 1966 et ensuite Directeur de l'Enseignement jusqu'en 1968.
En tant qu'écrivain, Henri Lopès est considère comme un des représentants les plus connus de la littérature africaine moderne. En 1972 il est lauréat du Grand Prix littéraire de l'Afrique noire de l'Association des écrivains de langue française pour son livre Tribaliques. En 1993, l'Académie française lui décerne le Grand prix de la Francophonie; la même année il devient docteur d'honneur de l'université de Paris XIIème et en 2002 de l'université de Québec.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire