mardi 30 juillet 2019

Devenir


Que les choses soient claires, cette autobiographie n’est pas l’œuvre littéraire du siècle, ni une mise à nu de son auteur. Elle ne livre aucun secret, tout au plus quelques (mini) confidences qui feront sourire, ou nous attendriront un peu. L’ensemble est somme toute assez convenu, et assez lisse…néanmoins j’ai trouvé son contenu intéressant.

Michelle Obama ne fait pas de politique. Elle a juste tenté avec des mots simples de retracer son parcours ; celui d’une jeune fille noire née et élevée dans un quartier populaire de Chicago, dans une famille  modeste aimante, travailleuse et ayant tout misé sur l’avenir de ses deux enfants, et, qui par sa ténacité son ambition et ses solides valeurs est parvenue à s’extraire de son milieu sans pour autant renier ses origines.

Si Michelle Obama ne cache rien des discriminations dont sont victimes les noirs, si elle savait la grande vulnérabilité de sa communauté, elle n’a jamais été résignée à subir. Consciente de la nécessité de devoir être meilleure que les autres pour y arriver, elle n’a jamais douté de sa valeur parce qu’elle a eu la chance de naître dans une famille présente.

Trois parties composent ce récit : la première consacrée à l’enfance et l’adolescence, puis sa période adulte professionnalisée, et enfin sa vie et son rôle de première Dame des Etats-Unis.

J’ai davantage goûté aux deux premières qu’à la dernière que j’ai trouvée un peu trop lisse et complaisante.

En revanche, j’ai été nettement plus intéressée par le cheminement de cette petite fille déterminée, et de cette jeune femme résolue à concilier vie familiale, vie professionnelle et valeurs personnelles. Sur ce dernier point, j’ai été stupéfaite du dilemme devant lequel se trouve chaque jeune diplômé venant de rentrer dans la vie professionnelle et confronté entre la nécessité de trouver un emploi rémunérateur pour rembourser d’énormes emprunts universitaires et conforme à leurs valeurs et éthique de vie.

Sur son rôle d’épouse de chef d’état, il m’a semblé que dernier fut assez flou, en tout cas relativement consensuel. En revanche, il est indéniable qu’elle fut un soutien hors pair pour son mari alors qu’elle ne souhaitait pas qu’il fasse de la politique, et encore moins qu’il se présente à l’élection suprême.

Derrière chaque grand homme, il y a une femme.

Sans être une œuvre d’anthologie, ce livre s’avère néanmoins intéressant et agréable à livre.

Devenir, de Michelle Obama, traduit de l’américain, chez Fayard (Novembre 2018 ; 520 pages)



Michelle Obama a été Première dame des États-Unis de 2009 à 2017. Diplômée de l'université de Princeton et de la faculté de droit de Harvard, Michelle Obama a commencé sa carrière au sein du cabinet d'avocats Sidley & Austin, à Chicago, où elle a rencontré son futur mari, Barack Obama. Elle a ensuite travaillé auprès du maire de Chicago, puis à l'université de Chicago et à l'hôpital de l'université de Chicago. Michelle Obama a également fondé le Chicago Chapter of Public Allies, organisation qui aide les jeunes à préparer une carrière dans le secteur public. Michelle et Barack Obama vivent à Washington et ont deux filles, Malia et Sasha.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire