dimanche 24 novembre 2019

Aidants, ces invisibles



Cela a pu être nous hier, ou le sera demain ; pour l’un de nos ainés, conjoint ou enfant. L’aidant, c’est celui, ou celle qui d’une manière ou d’une autre, sur un temps long ou sur une période plus ponctuelle prend soin bénévolement des siens (malade ou handicapé) sans aucune reconnaissance officielle et qui chaque jour ″ jongle avec son emploi du temps, son emploi, les autres membres de sa famille et avec sa propre santé.

L’aidant c’est celui qui durant un temps met sa vie entre parenthèse, néglige ses proches, et ne s’écoute plus au risque, souvent, de s’abîmer plus vite que celui ou celle dont il s’occupe.

L’aidant c’est souvent celui qui part avant l’aidé ; situation que j’ai souvent expérimenté dans ma vie professionnelle.

Hélène Rossinot, médecin, a consacré à thèse au sujet ; à ce titre elle a rencontré de nombreux patients, et d’aidant et recueilli témoignages et confidences.

En France comme ailleurs, le phénomène prend de l’ampleur ; les aidants s’épuisent. On en parle de plus en plus sans savoir comment prendre le sujet à bras le corps.

Dans cet ouvrage qui se veut grand public, Hélène Rossinot pose le sujet, avec quelques exemples, puis des chiffres. Enfin, elle donne un large éventail de propositions.

Tout le mérite de l’ouvrage réside d’abord dans le simple fait de parler du sujet avec à la fois des mots simples, un argumentaire poussé et des propositions qui ne relèvent pas du y a qu’à mais d’une réflexion élargie et consciente des difficultés de tous ordre.

Professionnellement, je rencontre et côtoie chaque jour ces aidants aimants, investis et à la fois usés, découragés, et culpabilisés de pas en faire assez et en même temps honteux de flancher. Il devient urgent d’aider les aidants !

Aidants, ces invisibles d’Hélène Rossinot, aux éditions de l’observatoire (Septembre 2019,170 pages)


Médecin spécialiste de santé publique et médecine sociale, Hélène Rossinot a effectué sa thèse sur les aidants. Elle est investie au sein de plusieurs ONG et à la tête d’une entreprise de conseil en santé publique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire